Filtre
  • Bob Cougar


    Bob CougarBob Cougar, cliquez pour voir l'image en grandBob Cougar

     

    Présentation

    -------------------------------

    Mon idée en gros

    Je ne m'apparentes pas à un courant artistique en particulier par nécessité et par hasard.

    Pour la nécessité... je ne peux faire de l'art si je cherche à me conformer à un regard extérieur chargé de valeurs et de critères, auxquels je serait tenté de donner trop d'importance... Ah le regard des autres, cette chère Méduse a fait des adeptes, et continue à pétrifier les jeunes esprits depuis des générations. Bref, je risquerais de m'enfermer dans des attendus au départ extérieurs auxquels je donnerais moi trop d'importance (trad : de la merde et du médiocre et je ne pourrais m'en plaindre qu'à moi).

    Pour le hasard... bin c'est comme ça et c'est tout... Il le faut bien car je réalises mes petites choses, mes images grâces à des espaces de création libre dans mon atelier, où je suis en capacité de laisser ces images affleurer à l'épiderme du conscient et se lier aux supports que je découvre en laissant errer ma main dans mes vieux coffres à jouets, dans les caisses de plastiques usées des vides greniers, dans ma poubelle, dans mon sac à chaussettes (j'ai un sac à chaussette).

    Je me sens proche de l'art Cru, car au départ ces images « font » sublimation. Je projette hors de moi ces images d'un moi que je transforme, que je récupère et sublime en en faisant un autre merveilleux, monstrueux (ce que je veux « monstrer » aux autres)... BOB COUGAR apparaît au détour d'une impression numérique et d'une déchirure à la page d'un vieux comics de Spiderman.

    Il sera toujours question de souvenirs, de moi, ma vie, mais une vie inconsciente et

    ...
  • Exposition du 6 au 18 décembre 2010 | Bob Cougar

    Bob cougar

    Bob Cougar vous salue bien!

    Sorte de chassé croisé improbable et sous réel d'Arsène Lupin, Chuck Norris, et le vieux dégueulasse qui mate les jeunes collégiennes au rez de chaussée de votre immeuble, BOB COUGAR est insoluble dans le kérozène pur, on a essayé...
    Il vous invite cependant à découvrir son univers étrange, amusant et protéiforme, parcouru de petites intimités, d'histoires et d'Histoire, saupoudré de quelques références pop.Bob Cougar recouvre d'images surréalistes et pop , issues de l'inconscient collectif et de ses propres souvenirs de jeunesse, de la mythologie grecque et super-héroïque, différents supports qui deviennent ainsi les supports de traces et de mémoires décalées.  Papiers peints, papier kraft, vieux mouchoirs, badges, vêtements de bébé, objets retrouvés, rejetés mais porteur d'une individualité qui nous reste à découvrir. Comme si l'individu était ce qui nous reste pour appréhender de manière libre, riche et décalée notre propre vie, notre histoire, notre société ( ?)...

    Quand : du lundi au samedi de 14 h à 18 h 30

    > en savoir + sur Bob Cougar à L'app'Art

  • Richard Price


    Richard PriceRichard Price

     

    Présentation

    -------------------------------

    J'étais né à Whitstable, un petit village de pêcheurs sur l'estuaire de la Tamise, en 1948. Un chemin qui longeait les vignes et des fleurs de lotus m’a ramené à mon atelier et à la peinture dans laquelle je trouve un refuge de ce monde de parole.

    Actuellement les traces de peintures et la couleur rouge deviennent elles même le sujet de mes tableaux qui ne décrivent rien et qui ne veulent rien dire. Des briques, sculptures post-industrielles et minimalistes se promènent et se font photographiés pour nous présenter leur vision du monde.

    Il y a, pour ceux qui veulent, une invitation à regarder intensivement la peinture et la matière elle-même, à pratiquer un regard méditatif.

    Ainsi, les tableaux et les sculptures deviennent des fenêtres ouvrants sur une autre vision de ce monde que nous abusons et détruisons précisément par ce que nous ne savons pas comment regarder les choses.

     

  • Mohamed Moumni


    Mohamed MoumnimoumniMohamed Moumni

     

    Présentation

    -------------------------------

    Artiste peintre, Mohamed Moumni est né en 1960 à Midar, une petite commune du rif marocain. Son parcours est atypique. Après des études universitaires au Maroc et un DEA d'études cinématographiques à Toulouse, il s'intéresse à l'art plastique tout à fait par hasard. Le déclic s'est produit une nuit où il se sert d'un crayon, d'une règle et d'une gomme pour gribouiller un dessin : une passion est née !

    Il fréquente les cours du soir de l'école des Beaux-Arts de Toulouse pendant deux ans ainsi que d'autres ateliers de la région.

    Depuis, il ne cesse d'expérimenter des styles et des sujets divers, allant du portrait jusqu'à des compositions abstraites et libres en passant par des figures fragmentées avoisinant le travail du peintre italien Valerio Adami.

    Aujourd'hui Mohamed Moumni explore dans sa peinture le concept de tissage,en s'inspirant du tapis berbère, sa première référence esthétique, qu'il a parcouru, bébé, à quatre pattes dans les moindres recoins.

    Petit à petit sa démarche s'est nourrie de matière et d'épaisseur en s'inspirant de paysages ruraux de son enfance, où l'agencement purement utilitaire par-ci par-là de tas de cailloux ou de terreaux sur des terres agricoles est digne d'une installation de "land-art". Ces formes et ces tas ont été détournés par l'artiste pour en faire des éléments esthétiques sur ses toiles. Ces motifs reviennent à répétition sous forme de matière déposée par petites quantités sur son support travaillé à l'horizontal." J'utilise le marc de café pour reproduire en miniature la forme basique et élémentaire que les paysans reproduisent depuis la nuit des temps pour déposer le fumier sur leurs parcelles ou pour nettoyer leurs terrains des galets et cailloux... " Ces formes rondes ou

    ...
  • Expo du 4 au 9 octobre 2010 | Kaalam

    kaalamDu 4 au 9 octobre les associations NK Prod, All Boards Family en partenariat avec L'Atelier-Calligraphie s'associent afin vous exposer les travaux - calligraphie et light-graff - de Kaalam (Julien Breton).
    Il s’imprègne de l’esthétique de l’alphabet arabe et du graffiti pour développer un alphabet latin, lui permettant de réaliser des calligraphies contemporaines à partir de philosophie orientale et occidentale et de textes de hiphop.
    Sa découverte du procédé «light-graff» en 2006 lui a permis d’expérimenter un nouveau mode de création.

    Quand : du lundi au samedi de 14 h à 18 h 30

    Vernissage le lundi 4 octobre à 18 h 30

Nous contacter

Réseaux sociaux

Suivez toute l'actualité sur facebook :