Filtre
  • Thierry Parezys - 08 > 20 février [2016]

    Thierry Parezys - Dématérialisation

     parezys1 parezys2 parezys4 parezys3

    La dématérialisation et son étendue immense de possibilités.
    L’abandon du papier au profit de la numérisation. L’immatériel comme source de survie.

    Thierry Parezys symbolise ce cheminement par l’action du feu. L’ivresse du feu. Le caractère définitif de l’action du feu sur le livre incarne cette dématérialisation,

    ...
  • Série(s) noire(s) - 11 > 30 janvier [2016]

    Série(s) noire(s) - Catherine Aerts, Jacques Blanpain, Mary Caillier, Pierre Roughol

     serie-noire-web1 serie-noire-web2 

    Le NOIR, quatre regards.

    Par les aplats et le volume, par la transparence et le graphisme, par des jeux de matière, peintures et sculptures se côtoient, dialoguent, se complètent.

    Chacun va son propre chemin à la rencontre des autres, riche de ses différences, avec pour viatique de donner à voir le NOIR dans sa diversité.

    À l’instar de toutes les autres teintes et couleurs, le NOIR est une aventure intime et personnelle ; il emmène le visiteur au-delà des codes qui lui sont attribués.
    Pour l’un le NOIR exaltera les couleurs. Pour l’autre il s’exprimera en lui-même et par lui-même.

    Toujours invitation à la subtilité des pénombres, à l’affirmation d’un trait d’encre sur la feuille, à la douceur d’un volume de terre cuite enfumée, à l’interrogation des profondeurs de l’ombre.

     

    Vernissage mercredi 13 janvier à 18h30

    ...
  • Alain Schoffit - 30 nov > 12 décembre [2015]

    Alain Schoffit - "Matière, structuration et déstructuration"

     schoffit3 schoffit1 schoffit4

    Libéré de toute contrainte, Alain Schoffit revendique sa liberté d’expression.

    Peintre de l’abstrait, l’artiste impose à la liberté d’être libre, sans artifice dans sa série d’abstraction.

    L’artiste travaille sans contrainte, ainsi l’acrylique est travaillée comme le sable, le ciment ou tout autre matériau.

    Alain Schoffit matérialise toujours ses toiles par des aplats, une technique qui affirme la matière et donne une illusion de crépi ou de pierre calcaire.

    Quelle audace dans l’extrême épuration des formes !

     

    Vernissage mercredi 02 décembre à 18h30

    Événement de 2e semaine mardi 08 décembre à 18h30 en cours de préparation
     

  • Cacq - 02 > 14 novembre [2015]

    Cacq - "Nom d'un chien !", une exposition de bat'art !

     Cacq1 Cacq13 Cacq15

    J’ai une affection toute particulière pour les chiens. Surtout depuis que l’un d’eux a failli partir avec mon pouce droit. Depuis, j’aime croquer les chiens. J’en croque au petit-déjeuner, à tous les repas, à toutes les sauces.
    Et tous ces croquis m’ont amené à poser un regard attentif sur nos rapports avec la gent canine. Car si le chien n’est pas mon meilleur ami, il est un miroir fidèle de l’être humain.

    Support de projection de nos émotions refoulées, il absorbe en lui ces parties de nous-mêmes que nous n’assumons pas pleinement, nous les restituant dans ses attitudes et ses comportements sur lesquels nous fermons allègrement les yeux.
    De l’apparente normalité de la pratique du coït sauvage sur la voie publique au reniflage de postérieur de passants sans défense, sans négliger le fait d’uriner sur le pas de porte ou de croquer les jambes de cyclistes pressés après moult aboiements. Ce qui est somme toute bien normal.

    Loin de chercher à fustiger le chien ou son propriétaire, cette exposition tente de poser un regard humoristique et

    ...
  • Véronique Pascale Proust - 05 > 17 octobre [2015]

    Véronique Pascale Proust - "Énergies positives"

     vpp1 vpp2 vpp3

    L’artiste travaille les fluides acryliques dans l’abstraction, la lumière et la couleur.

    Ses toiles adressent un questionnement actuel sur l’immanence du spectateur, sur la survivance intellectuelle de chacun face à un monde moderne en perpétuelle mutation.
    Bien au-delà de l’esthétisme pur, sa démarche artistique est d’amener chacun à une réflexion sur l’interprétation que fait notre cerveau de ce qu’il voit et du pourquoi de l’explication qu’il nous suggère.
    Percevoir, réfléchir et comprendre cette perception spontanée est un premier pas pour dépasser une vérification normative, dictée par notre inconscient.

    Un partage, une invitation à nous rallier à ce qui nous dépasse, à s’interroger sur son rapport à soi, aux autres, au monde, à rendre « visible l’invisible », idée chère au philosophe Michel Foucault.

    http://www.veroniquepascaleproust24.com...

Newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour vous tenir au courant de l'actualité de la galerie.

Nous contacter

Réseaux sociaux

Suivez toute l'actualité sur facebook :