Filtre
  • Jean-Claude Nouard

    l'affiche de l'exposition de Jean-Claude Nouard à l'App'Art

     

    Présentation

    -------------------------------

    Né en 1956 dans le Périgord vert, dès mon plus jeune âge j’ai un goût exacerbé pour la nature et un profond respect du milieu qui m’a vu naître.

    C’est donc de façon tout à fait naturelle et non consciente que j’ai embrassé la carrière de technicien des Eaux et Forêts et que je suis devenu artiste peintre.

    Ma démarche artistique ne cesse d’évoluer tout en restant fidèle à la double idée :
    - que l’art se doit d’être au service de la nature,
    - que l’œuvre doit être complice et non pas soumise.

    La nature, le paysage, la forêt, l’arbre, l’écorce, de l’infiniment grand à l’infiniment petit, de la figuration d’un paysage à l’abstraction d’une écorce : la perception de la matière me conduit à sortir de ce que je vois pour ne peindre que ce que je ressens ou perçois.
    C’est la raison pour laquelle je me reconnais aussi bien dans le travail de F. Krajberg, artiste engagé et grand défenseur de la forêt amazonienne, auteur du manifeste du naturalisme intégral que dans celui des artistes italiens « fondateurs » du mouvement Arte Povera, qui dans les années 1965/1970 participent à la réflexion sur la dialectique entre la nature et la culture.

    Mes tableaux sont réalisés principalement sur toile à l’aide de pigments naturels, encres, poudre de marbre, pâte à modeler, colles, etc… en association avec des matières végétales et/ou minérales.
    Je fais revivre des fragments de nature dans des compositions non figuratives que je veux sobres, épurés, intimistes.

    J’expose régulièrement en Dordogne ainsi que dans des galeries, salons et expositions à travers la France. En 2006 j’ai accroché mes tableaux sur les cimaises du Grand-Palais à Paris lors de l’exposition « Art en Capitale ».
    Mes tableaux sont présents chez des particuliers, dans des collections privées (en France et à l’étranger) dans des collections publiques (FDAC de la Dordogne).

    « Dans l’espérance de la vie d’un homme, la nature est la mesure de sa conscience et de sa sensibilité » P. Restany

    ...
  • Luna

    Esquisse par LunaBee or not to be par LunaTu m'amuse ma muse par Luna

     

    Luna par Deparis

    -------------------------------

    Luna est une artiste sans concession offrant un travail très personnel axé autour d’une réflexion sur le statut actuel de l’image - son autonomie - et la situation contemporaine de l’auteur - la question de la dépersonnification de la création.

    A partir de travaux d’installation, de vidéos, d’images au caractère quasi « pictural », elle opère une déconstruction des images et des codes, notamment par le détournement et la réappropriation. Dans une posture de mise à distance et de dérision qui renvoie parfois, de manière renouvelée, au geste actionniste, le travail de Luna s’inscrit de manière très contemporaine dans une réflexion critique sur les codes, les conventions, les représentations, les postures sociales, les modes d’identification postulés ou avérés, les mythes collectifs.

    Marie Deparis, critique – Paris 2008

     

    Parcours

    -------------------------------

    Née le 30 Septembre 1966 à Paris ; vit et travaille à Paris et en Dordogne
    Formation à l'E.S.N.B.A. Paris - Toulouse

    Expositions Personnelles

    2009 – le MAAP (Musée d’art et d’archéologie), œuvre de Gina Pane (Frac Aquitaine), Ville de Périgueux
    2009 -  Centre Culturel la Visitation, Ville de Périgueux
    2007 – Galerie Charlotte Norberg, Paris
    2007 -  l’arboretum, lieu d’art contemporain, Ville d’Argenton
    2007 – Espace Culturel François Mitterrand, Conseil Général de la Dordogne
    2005 – Inauguration le lieu d’art contemporain, Ville d’Argenton

    Expositions Collectives

    2009 – SLICK au 104 – Vidéos et dessins - Galerie Charlotte Norberg, Paris
    2009 – « En quête d’identité » - Sophie Calle/Luna – programme E.R.O.A, inauguration de E.R.O.A, Saint-Etienne-au-Mont
    2009 – « De la couleur au

    ...
  • Jacques Taris

     

     Jacques Taris - Atelier 01 Jacques Taris - TresseJacques Taris - Atelier 0

    Présentation

    -------------------------------

    Né en 1946, vit et travaille à Angoulême. Artiste conceptuel et narratif, multimédia, sous-réaliste rural.
    Sa production oscille entre l’exposable et les actions avec comme fil directeur, depuis le début de ce siècle, l’Action-Potlatch, performance pendant laquelle il tresse nos mémoires.

    MÒSTRA BLANCA project - Configuration 05.
    L'artiste expose des tableaux récents de la série LIENNE, et un "tissage de tableaux carrés multicolores : FOCO, JARDIN, RELIQUE, TRACE et P.C.G.R."

    Son programme nous précise "trois couleurs : le rouge, le noir et le blanc".

    "Dans le mot "project", il y a l’idée de dessein et en plus, la dynamique de la projection. Et puis, pour moi qui suis un vieux soixante-huitard pas encore éradiqué, ce mot rime avec la trinité deleuzienne qui m’aide à penser : l’affect, le percept et le concept".

    L'Action POTLATCH 34 (Je me souviens de l’Art du disparate, contemporain).
    Avec le soutien d' ecnanosèr (résonance -Jarnac).

     

    Ce mot chinook (côte nord-ouest d'Amérique du Nord) signifie "donner". Le potlatch est un comportement culturel, avec cérémonies, festivités, déclarations publiques, distributions et destructions de biens. C'est un système d'échanges non marchands.
    Symboliquement, cette tresse capte les sons, les gestes, les énergies…
    Jacques Taris se propose alors de continuer cette longue tresse, trace historique, en changeant à chaque fois de lieu et d’événement.

    "Je recevrai les personnes qui voudront converser ou questionner tout en poursuivant la fabrication de la tresse de mémoire, accomplissant

    ...
  • Francis Vloebergs

    Francis VloebergsFrancis Vloebergs

     

  • Eve Houdart

Nous contacter

Réseaux sociaux

Suivez toute l'actualité sur facebook :