Marc Giai Miniet

giai miniet




















"Qu'est-ce que l'homme, et pourquoi est-il ? N'a t-il pas laissé moisir ses chances de bonheur ? "
L'artiste s'interroge, et nous aussi devant ces créatures étranges, comme venues d'un autre univers... Et l'on reconnaît l'Homme,  mi-ange mi-bête, paré d'attributs, de masques, de tubes respiratoires, d'ailes évanescentes, avec deux yeux figés, une queue de rat, tout gris, et de la chair rose aussi, peut-être...
Il erre dans un monde de casiers métalliques, cherche, classe et, des abysses à la bibliothèque, il brûle, élimine des livres, des mémoires. En bas, les cendres, en haut, la lumière, la connaissance et la spiritualité.
Profondeur des tombes, mutations des corps, fumées de la Shoah, mais aussi symboles humanistes, savoirs renaissants, lois de l'anatomie et de la physique, sont quelques uns des éléments du vocabulaire artistique de Marc Giai-Miniet.
Et il ajoute : "Je me sens solidaire, responsable et témoin des hommes, de l'Humanité, fraternellement solidaire. Je reconnais en l'Autre, la part d'étincelle radieuse et la part divine, à la manière du philosophe Emmanuel Lévinas".

 

Oeuvres

----------------------------------

Ci-dessus, une boîte nommée "Aspirateurs à mémoire" (61x42,5x12,5cm) et un diptyque intitulé "L'homme mouche" (122x190cm).
D'autres oeuvres peintes aux titres évocateurs : "Un ange qui court", "Rassembler ce qui est épars", "Le dernier venu" et encore "Le fantôme dans les archives"...
Les peintures à l'acrylique sur panneaux de bois, avec parfois de grands formats, montrent les personnages mutants de l'artiste. Des fonds gris bleutés, verts, neutres et froids, jaillissent des silhouettes noires ou rosées aux yeux-boutons et aux membres de tubes annelés noirs. Egalement des missives à l'aquarelle, et toujours des signes et des références à un monde connu qui interfère avec un univers parallèle.
Les fameuses boîtes de Giai-Miniet ne sont pas "habitées". Petits théâtres aux méticuleux échafaudages d'étages, assemblages de machines et de rayonnages, de tuyaux et de livres, elles fascinent les voyeurs que nous sommes.
"Les boîtes de Giai-Miniet sont des reliquaires où abriter les restes d’activités englouties dans les linceuls du souvenir. La mise en scène des peintures et des boîtes se referme sur leur mystère, celui d’un monde décervelé dont l’artiste transcrit l’ultime message". (Lydia Harambourg - "La Gazette de l’Hôtel Drouot" n°26 - 1er juillet 2011)

 

Parcours

---------------------------------

Né en 1946 à Trappes, Yvelines, peintre français, fantasmatique, graveur, dessinateur, "emboîteur", céramiste, curieux des mythes et symboles et à l'occasion, détourneur de nains de jardin.
École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Séjour de plusieurs mois au Centre Franco-Egyptien de Karnak. Très actif et militant de l’art dans la région de Saint-Quentin-en-Yvelines, il crée en 1974 l’association Regard-Parole et organise de nombreux évènements artistiques. Il est fait chevalier des arts et Lettres en 2002.
Il est aussi secrétaire du Salon de Mai.

 

Expositions

-----------------------------

Dernières expositions personnelles :
2011 : Prieuré St Vincent, Chartres - Château de Nogent-le-Roi, Eure-et-Loir
2010 : Museum of Fine Arts, Chandigarh, Inde
2009 : Galerie Lefor Openo, Paris - Archives départementales de la Charente Maritime, La Rochelle
2008 : Maison d’Elsa Triolet-Aragon, Saint-Arnoult-en-Yvelines - Galerie Le Garage, Orléans

Participation à nombreux ouvrages, illustrations, gravures, sérigraphies, lithographies.
A signaler aussi, des céramiques, et les créations numériques de Sylvie Giai-Miniet à partir des boîtes.
 
Site internet de l'artiste : www.marc-giai-miniet.com

Nous contacter

Réseaux sociaux

Suivez toute l'actualité sur facebook :