Philip Doherty

CELADON MAL TOURNE :

Travail autour d’une forme naissante tournant sur elle même dans un espace hésitant mais possible. La lumière fébrile et vibratoire cherche à définir un contour insaisissable tant que la pièce tourne. Jeux induit entre l’incertain et l’émergence.

Texte extrait « au delà du désir de voir « 

La rencontre de Philip DOHERTY avec quelques céramistes ,tels Claude CHAMPY,Jean-francois FOUILHOUX,Hervé ROUSSEAU ,a mis le peintre en contact avec de grandes expressions de l’art de la terre .dans sa peinture il tente de traduire les différentes étapes de la création, comment de la manipulation au modelage naissent ces formes qui ne deviennent réelles qu’après cuisson. Objet de rêve, comment la peinture traduit cet univers poétique. De la terre à la toile chaque matière travaillée par l’artiste apporte ses rêveries intimes.

Texte extrait de Conversation de Joël BASTARD (dordogne oct 2019)

Le peintre, nous sommes le peintre !on ne pourra pas

échapper à cette figuration, ce papier, cette intention

solennelle. Ce que nous pouvons faire, c’est aimer le

peintre comme il nous aime et tenir notre forme au plus près.

Nous contacter

Réseaux sociaux

Suivez toute l'actualité sur facebook :